Six millions de Belges autorisent l’échange de données médicales par voie électronique

Plus de six millions de Belges ont donné leur consentement pour l’échange sécurisé par voie électronique de leurs données médicales entre prestataires de soins, indique lundi la ministre de la Santé Maggie De Block dans un communiqué. Cette autorisation permet aux prestataires d’accéder aux données médicales les plus récentes, notamment les résultats de la dernière prise de sang ou les médicaments prescrits.

Le compteur affichait exactement 6 000 333 consentements ce lundi, contre 35 000 au début de la législature fin 2014, selon la plate-forme eHealth. Le nombre d’autorisations avait atteint la barre du million fin mai 2015 et dépassé les 5 millions au début de cette année.

 

Lire la suite sur le site de la RTBF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Continuer à utiliser ce site sans changer les paramètres de cookies ou cliquer sur "J'accepte" ci-dessous, revient à consentir à l'utilisation des cookies sur ce site.

Close