Vente de données médicales – La ministre wallonne Greoli va mettre la question à l’agenda de la prochain CIM Santé

La ministre wallonne de la Santé, Alda Greoli , est « préoccupée » par l’information sur la vente par une quinzaine d’hôpitaux belges de données relatives à leurs patients à une société médicale, indique-t-elle vendredi dans un communiqué.

Mme Greoli compte mettre ce point à l’ordre du jour de la prochaine CIM Santé (Conférence interministérielle santé publique) afin que le groupe de travail consacré à l’E-Santé puisse aborder sur le fond le débat de la localisation finale des données et les big data.

Selon la ministre, l’utilisation des données médicales ne peut se faire que dans une stricte anonymisation et au dessein unique d’améliorer les politiques de santé publique et les politiques de prévention, pas en vue d’améliorer la politique marketing d’une entreprise médicale.

Au moins une quinzaine d’hôpitaux sur la centaine en Belgique ont vendu des informations sur leurs patients à la firme de traitement de l’information médicale Quintiles IMS, ont révélé vendredi matin les quotidiens Le Soir et De Standaard.

« Il semble évident qu’autant le corps médical, et a fortiori les patients, n’ont pas été suffisamment informés de l’usage potentiel qui pouvait être fait de leurs données », estime Mme Greoli.

 

source: Le spécialiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Continuer à utiliser ce site sans changer les paramètres de cookies ou cliquer sur "J'accepte" ci-dessous, revient à consentir à l'utilisation des cookies sur ce site.

Close