Soins à domicile: la lecture des cartes d’identité des patients parfois impossible

Depuis le 1 octobre, dans le cadre des soins à domicile, les infirmières doivent, à chaque visite, lire la carte d’identité du patient. Cette imposition pose plusieurs problèmes. Une infirmière travaillant à domicile nous confirme ces difficultés. « Retrouver une carte d’identité chez une personne âgée peut parfois prendre 15 minutes, le temps des soins se trouve réduit du temps passé à la lecture de la carte, qui représente, pour une tournée de 30 patients, une heure de travail…Et pour contourner ces difficultés, il semble que certaines infirmières gardent ou photocopient les cartes d’identité de leurs patients! ». Les cartes périmées, le réseau gsm parfois défaillant,… autant de raison rendant impossible la lecture du précieux sésame. Et la préparation ne semble pas avoir été suffisante pour permettre une application fiable de ces directives.

 Sensible aux difficultés rencontrées sur le terrain, la FNIB (Fédération Nationale des Infirmières de Belgique) a adressé une lettre ouverte à la ministre fédérale de la santé.

Cette lettre peut être consultée ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d'information

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Continuer à utiliser ce site sans changer les paramètres de cookies ou cliquer sur "J'accepte" ci-dessous, revient à consentir à l'utilisation des cookies sur ce site.

Close